Les 11 choses que vous devez absolument savoir si vous voulez créer une start-up de mode

Article rédigé par :
Corrado Manenti
Aidez-nous à faire passer le message !
Partagez cet article :

L'autre jour, sur Facebook, un article a attiré mon attention. Le titre était prometteur, l'image attrayante et le sujet était tout à fait dans mes cordes.

Je me suis immédiatement précipitée pour le lire, car il me semblait tout à fait approprié et provenait d'une source faisant autorité pour nous, dans le secteur, à savoir WGSN, l'un des plus grands groupes de consultants qui, avec Pecler, partagent l'hégémonie sur les futures tendances de la mode. 

Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité ! J'ai commencé à lire quelques lignes, je me suis perdue parmi les gifs inutilement jolis et j'ai été choquée par l'absence totale de contenu et, en fait, par la présence de trop de clichés. Lorsque j'ai lu le conseil de recruter des amis et des collaborateurs en les payant en pizzas, j'ai littéralement craqué !

Je peux comprendre que, pour ceux qui ne sont pas dans le métier, "Le diable s'habille en Prada" soit la parfaite illustration du fonctionnement d'un magazine de mode (même si ce n'est pas vraiment le cas), mais ceux qui veulent travailler dans le secteur, et peut-être envisager de créer leur propre marque à l'avenir, ont besoin de concepts applicables et surtout du moins de clichés possible.

J'ai donc décidé d'écrire cet article, qui, je l'espère, vous sera utile. Je vais le révéler :

1) D'ABORD PENSER... PUIS CRÉER  

C'est la première chose que je dis aux créateurs de mode ou aux aspirants créateurs de mode lorsqu'ils me contactent pour construire leur propre marque et affronter le marché. Avant de commencer à créer une startup de mode, vous devez avoir à l'esprit quelques concepts de base :

  1. Pourquoi est-ce que je veux le faire ?

  2. Comment je veux le faire

  3. Existe-t-il un marché pour le vendre ?

  4. Combien dois-je débourser pour réaliser mon idée ?

Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'un travail complexe de stratégie, de positionnement, de marketing, de développement de tissus et d'analyse des coûts. Tant d'études et de planification et si peu de créativité. Mais plus vous pourrez répondre à ces questions en détail, plus le processus de création et de réalisation de votre idée sera facile. Dans les points suivants, je vous donnerai des conseils pour trouver les réponses.

2) CRÉER QUELQUE CHOSE D'UNIQUE

Savoir proposer quelque chose d'unique est un point clé pour proposer sa propre idée et réussir sur le marché. L'unicité est un attribut qui doit vous distinguer dans tout ce que vous faites.. Pas seulement dans le produit, mais dans tout le processus qui vous mène de l'idée à la création. Vous devez toujours vous poser la question suivante : si votre robe/accessoire était exposé dans un très grand magasin multimarques, seriez-vous capable de le reconnaître d'un seul coup d'œil par rapport aux autres de la même catégorie ? 

3) RESTER CONCENTRÉ

C'est généralement le point le plus difficile pour les concepteurs novices et autres. 

La concentration est la clé du succès pour votre start-up de mode. Vous devez commencer par vous convaincre que on ne peut pas tout faire pour tout le monde, pas tant pour des raisons de coût et de durabilité (je donnerais le même conseil même à ceux qui n'ont pas de problèmes d'investissement et de liquidité), mais pour une question de marketing et de perception absolue. Si vous avez lu l'un de mes précédents articles ou étudié un peu le marketing, ce concept ne vous semblera pas nouveau. Je vais quand même essayer de vous résumer les points essentiels.

  1. Le marché est saturé de généralistes.

  2. Les gens pensent par catégories, donc si vous faites plus de choses ou si votre produit est réparti dans trop de catégories, il est plus difficile de s'en souvenir.

  3. S'il était autrefois possible de communiquer de nombreux messages pour une seule marque, ce n'est plus le cas.

La bataille pour le marché se déroule dans l'esprit de notre client potentiel.

? AL. RIES

Pour entrer et surtout rester dans l'esprit de nos clients, la concentration est primordiale ! Bien que la pratique en matière de mode consiste à penser en termes de look global, pour être aussi concentré que possible, vous devez essayer de suivre ce principe :

CHAQUE MARQUE QUE VOUS CRÉEZ DOIT SE CONCENTRER SUR UN TYPE DE PRODUIT AFIN DE SE POSITIONNER AU MIEUX DANS L'ESPRIT DU CLIENT.

J'admets que cela peut parfois être difficile et que tout le monde n'a pas envie de faire une marque, par exemple, uniquement de vestes, uniquement de sweat-shirts, uniquement de maillots de bain, etc. C'est absolument le choix que je recommanderais, mais si vous ne pouvez pas le faire, vous pouvez opter pour le deuxième principe :

SI VOUS NE POUVEZ PAS APPLIQUER LE PRINCIPE "À CHAQUE MARQUE UN TYPE DE PRODUIT", VOUS DEVEZ VEILLER À CE QUE CHAQUE MARQUE CORRESPONDE À UNE LIGNE DE PRODUITS.

Vous pouvez diversifier les produits en fonction des différents types de clients et des gammes de prix, mais vous ne pouvez pas faire des collections pour hommes, femmes, enfants, accessoires et meubles sous la même marque.

C'est une pratique courante dans le monde de la mode, mais les extensions de ligne ne sont pas viables à long terme, ni pour eux ni pour vous. Plus vous en faites, plus le client aura du mal à comprendre en quoi vous êtes unique et pourquoi il devrait acheter chez vous :

N'abusez pas du design, restez simple et propre ?

4) VOUS CONNAISSEZ VOTRE ? (VOS CLIENTS)

Vous ne pouvez pas créer quelque chose et espérer simplement que, comme par magie, il se "vendra tout seul". Quel que soit le canal sur lequel vous décidez de vous appuyer, qu'il soit traditionnel, par le biais de détaillants et de magasins, ou en ligne, vous devez connaître vos clients potentiels.

En fonction du groupe d'âge, vous serez en mesure d'identifier les habitudes d'achat et les valeurs de dépense et de mieux organiser à la fois les canaux de vente et les meilleures stratégies de prix et de communication pour les atteindre.

5) DÉVELOPPER VOS PRODUITS SUR TROIS NIVEAUX

Il ne suffit pas d'avoir une seule ligne de produits (NON, nous ne parlons pas d'étendre la ligne au sens classique du terme), nous parlons de subdiviser les produits d'une même ligne en fonction de l'impact qu'ils peuvent avoir sur le marché. 

Vous devez donc dès le départ réfléchir à la manière de diviser les produits de votre marque en trois macro-catégories, que je subdivise habituellement :

1) ASPIRATIONNELqui peut être trivialement traduit en un vêtement "j'aimerais mais je ne peux pas", généralement le vêtement vitrine qui attire notre attention mais que nous n'achetons pas le plus souvent sur une base émotionnelle. Il doit représenter la quintessence de notre marque, mais de manière réaliste, nous n'en vendrons que très peu. Ils se prêtent généralement bien aux cadeaux aux influenceurs.

2) UN IMPACT MASSIF :  C'est là que la plupart de nos profits et de notre production auront lieu.

3) BUDGET FAIBLE : Il est important de prendre en compte tous ceux qui suivent notre marque mais qui, peut-être pour des raisons de prix (et une méfiance importante envers une marque qu'ils ne connaissent pas encore), ne sont pas encore prêts à acheter un produit plus cher. Puisque, comme vous le verrez au point 10, Le rabais n'est JAMAIS une stratégie viable,  il est préférable d'étudier un type de produit d'entrée de gamme.

- Les 11 choses que vous devez absolument savoir si vous voulez créer une start-up de mode - 1

Vous pouvez voir ci-dessus la pyramide que j'utilise pour le développement de la marque. Dans ce cas précis, il s'agit d'une marque de streetwear.

6) PRENDRE L'ART... ET LE METTRE DE CÔTÉ

Si vous avez décidé de créer une start-up de mode, l'une des premières choses à faire est de abandonnez la mentalité d'artiste. Malheureusement, la plupart des concepteurs, en particulier ceux qui abordent le marché, préfèrent se considérer comme des artistes plutôt que comme des vendeurs, mais la réalité est tout autre.

- Les 11 choses que vous devez absolument savoir si vous voulez créer une start-up de mode - 2

Dans le monde moderne des affaires, il est inutile d'être un penseur créatif et original si vous ne pouvez pas vendre ce que vous créez ?

? DAVID OGILVY

Comme le dit cette citation de l'un des pères de la publicité moderne, il ne sert à rien d'être original et créatif à tout prix si personne n'est prêt à acheter ce que vous créez.

Le monde de la haute couture française a disparu depuis longtemps et, bien que les académies de mode tentent de le faire passer pour une startup de la mode, il ne s'agit pas d'un modèle économique durable (en fait, on estime qu'il n'y a que 6000 clients potentiels pour les maisons de haute couture dans le monde en un an, et ce chiffre semble diminuer régulièrement). 

La reconnaissance du caractère innovant et de la qualité de "nos" créations vient des autres, de nos clients, de ceux qui apprécient notre philosophie de vie et de création, et qui achètent et portent un de nos vêtements précisément parce qu'ils "se sentent partie prenante".

Cela n'est possible que si nous avons pu confronter notre idée avec des personnes, dans le monde réel, si nous avons pu satisfaire un besoin d'exclusivité, d'appartenance, etc.  

7) À CHACUN SON MÉTIER

Vous avez peut-être une idée incroyable qui est vraiment bonne, mais tôt ou tard, vous vous rendrez compte que vous ne pouvez pas tout faire tout seul et vous devrez commencer à accueillir des professionnels dans votre équipe pour compléter vos compétences. Quelles sont les compétences de base dont vous pourriez avoir besoin ?

  1. Créateur de mode

  2. Concepteur graphique

  3. Un modéliste

  4. Responsable des médias sociaux

  5. Stratège en marketing

  6. Gestion des ventes

  7. Web Master

Dans notre équipe, chacun a ses compétences spécifiques, ce qui nous permet d'avoir une vision complète et de créer une ligne de mode, de l'idée au magasin. Moi, par exemple, je m'occupe exclusivement du design de marque, qui est la discipline qui part d'une idée pour aboutir au développement d'une marque de mode qui a du sens du point de vue du marketing et du positionnement.

Mon collègue Riccardo Rovi est un créateur de mode,  et s'occupe de la partie conception du vêtement, c'est-à-dire de transformer et de construire le concept du point ci-dessus en quelque chose de réel. 

D'innombrables professionnels travaillent avec nous selon le type de projet, vous devez commencer à construire un réseau de connaissances qui vous permettra de vous appuyer sur les compétences qui vous manquent, ou si vous avez une idée et que vous voulez développer une marque et que vous ne savez pas par où commencer vous pouvez nous contacter nous pouvons vous aider à la développer.

8) PENSER EN SÉRIE

Il est important que vous commenciez à penser en série. Commencez par un article, et réfléchissez à la manière dont vous pourriez transposer le concept dans la prochaine collection. Ce qui est le plus valorisant dans l'esprit du client potentiel, c'est la cohérence stylistique. Celle-ci peut être divisée en deux macro-domaines :

  1. CODE STYLISTIQUE : Le fil rouge conceptuel qui relie tous les vêtements d'une collection distincte. Pour simplifier, nous pourrions parler de "cohérence stylistique", qui, collection après collection, contribue à créer l'héritage (ou le patrimoine) de votre marque.

  2. MARTEAU VISUEL : Le "marteau visuel" est un concept introduit par l'experte en stratégie de marque Laura Ries. C'est le détail visuel qui identifie immédiatement notre marque dans l'esprit du client et la différencie de toutes les autres.. Je vais mettre quelques photos ci-dessous sans écrire le nom de la marque, vous verrez qu'il vous sera facile de l'identifier.

- Les 11 choses que vous devez absolument savoir si vous voulez créer une start-up de mode - 3

Au cas où vous n'auriez pas pu les identifier tous, de gauche à droite : Le contour bleu des accessoires PiquadroL'emballage iconique de Tiffany avec la couleur caractéristique, les trois bandes de Adidasles motifs psychédéliques de Desigual.

9) VIVRE LE LUXE

Êtes-vous déjà entré dans une boutique de marque de luxe ? Ou tout simplement dans une boutique Nespresso pour faire le plein de dosettes (originales) pour votre machine à café ? 

- Les 11 choses que vous devez absolument savoir si vous voulez créer une start-up de mode - 4

Ils peuvent sembler être deux contextes très différents, mais ils sont similaires à bien des égards.  

Ce sont deux environnements qui ont été conçus dans les moindres détails pour vous garantir une expérience d'achat privilégiée. Bien sûr, vous n'aurez pas (de sitôt) votre propre boutique sur la Via Monte Napoleone à Milan, vous n'aurez peut-être même pas de magasin "physique" et, pour être honnête, vous n'en aurez peut-être même pas besoin.

Si vous parvenez à faire vivre à vos clients une expérience de luxe, vous créerez un lien très fort avec eux qui les amènera à parler de vous et de votre marque à tout le monde. Vous n'avez pas nécessairement besoin d'un environnement physique. 

La meilleure publicité que vous puissiez avoir, c'est un client fidèle qui fait savoir au monde entier à quel point votre entreprise est incroyable ?
? SHEP HYKEN

Ce qui est intéressant, c'est que quel que soit le produit que vous avez créé, ou la fourchette de prix ou le marché auquel vous le vendez, avec quelques ajustements, ça marche toujours ! Je vais énumérer quelques conseils ci-dessous, mais il y en a beaucoup trop :

  1. Faites de l'achat, de la réception et du déballage une expérience enrichissante.

  2. Personnalisez lorsque vous le pouvez avec le nom du client, donnez une coupe. en souffrance (sur mesure) pour qu'il se sente au centre de l'attention.

  3. Ne négligez pas les détails, plus il y en a, mieux c'est.

  4. Contrairement à ce que l'on dit souvent, "on juge un livre à sa couverture" : plus l'emballage est de qualité, plus le contenu sera perçu comme ayant de la valeur.

  5. Créez un sentiment d'appartenance à votre marque, communiquez et restez en contact avec vos clients.

10) NE PAS ACCORDER DE RABAIS

Souvent, on pense que le prix est le facteur décisif en faveur de l'achat plutôt que de laisser le vêtement désiré dans le magasin. En réalité, le prix n'est qu'un aspect marginal.

Les gens seront disposés à vous payer dans la mesure où ils perçoivent la valeur de votre proposition, qui représente non seulement l'objet lui-même, mais aussi l'histoire de sa création que vous avez pu raconter. ?
? CORRADO MANENTI

Par conséquent, ne confondez pas prix et valeur. 

Pour vous donner un exemple, tous les vêtements de marque que nous avons l'habitude d'acheter dans les magasins en Italie ont un coefficient de prix de 2/3 : qu'est-ce que cela signifie ? Laissez-moi vous dire que lorsqu'un magasin achète quelque chose pour le revendre au client final, il en multiplie la valeur par environ 2/3. 

Un exemple : Le magasin achète un pantalon pour 18/20 dollars (le prix de production d'un Levi's/Replay Jeans normal) et le multiplie par deux ou trois selon la ligne et le segment de marché. Vous verrez s'afficher pour ce pantalon un prix moyen de 65/75 euros.

Ainsi, lorsque vous devez choisir le prix de ce que vous vendez, le conseil est de maintenir un prix élevé (pas absolument, mais supérieur à celui de vos concurrents directs) et de ne JAMAIS faire de rabais. Avoir un prix avec une bonne marge vous permettra à la fois de vendre par les canaux traditionnels, aux magasins et aux distributeurs, et pour d'autres canaux tels que la vente en ligne et la vente directe.

11) DE DÉ DÉ DÉ LA CRITIQUE ET DE RECUEILLIR DES COMMENTAIRES

Apprenez de vos erreurs et essayez toujours d'améliorer ce que vous faites et comment vous le faites. Recueillez les critiques et toutes les idées qui émanent des collaborateurs, des professionnels et des clients, et utilisez-les comme base de réflexion pour vos prochaines actions/stratégies.

Ne tombez pas amoureux de vos produits : même s'ils sont intimement liés à vous dans une relation "œuvre d'art/artiste", les choses ne se passeront pas toujours comme vous l'aviez prévu, vous devrez faire des compromis et être toujours prêt à vous remettre en jeu.

Restez humble, ne jouez pas les "Rockstar", il faut du temps pour faire autorité et être reconnu, et stéréotyper les personnages controversés du monde de la mode ne fera que vous rendre ridicule et, pire encore, vous faire perdre de vue ce qui est vraiment important.

C'est un long chemin semé d'embûches, et au-delà des innombrables frustrations et déceptions, faire partie d'une start-up de mode sera toujours amusant et stimulant. Ne cessez jamais d'apprendre, et vous verrez que les résultats finiront par arriver ! 

- Les 11 choses que vous devez absolument savoir si vous voulez créer une start-up de mode - 6

Voulez-vous créer votre propre marque ?

Dans le cadre du projet Soyez un designer nous pouvons vous aider à construire votre marque en utilisant le Planificateur des affaires de la mode

0 0 votes
Score de l'article
invité
0 Commentaires
Feedbacks de Inline
Voir tous les commentaires
fr_FRFrench

Découvrez mon nouveau cours en classe à Milan :

24-25 novembre et 6-7 décembre

Soyez un concepteur

Soyez un concepteur

Répond généralement dans les 5 minutes

Je reviendrai bientôt

Soyez un concepteur
? Bonjour et bienvenue !
Avez-vous des questions que vous aimeriez me poser ?
WhatsApp